Browsing Category

Petits bavardages

Petits bavardages

Mummy devient veggie !

27 janvier 2018

rosa-b-insolente-veggie

Depuis juillet 2017 j’ai changé de régime alimentaire pour devenir végétarienne !

Maintenant que j’ai suffisamment de recul, je voulais vous raconter ce qu’il s’est passé ces derniers mois dans mon assiette mais aussi dans ma tête !

Je précise que cet article est mon ressenti par rapport au végétarisme, c’est un choix personnel. Il n’a pas pour but de donner des leçons et encore moins de faire culpabiliser !

Cet article est la synthèse de ce que j’ai pu lire sur le sujet et je ne me proclame pas du tout professionnelle de ce régime. Je fais simplement attention à ce que je fais et je continue de me renseigner régulièrement pour mon équilibre.

Le déclic

Un soir avec mon amoureux nous ne savions pas quoi regarder.

Netflix nous suggère le documentaire « The Cowspiracy ». On en avait entendu parler, mais j’avais « peur » de le regarder, j’ai dit à mon mec : je te préviens si on regarde ça je risque de basculer !

Et bien ça n’a pas loupé. A l’issu du visionnage je suis abasourdie par ce que je viens de comprendre. Je réalise que la planète court à sa perte si on continue de consommer autant de produits d’origine animale.

Je m’en suis voulu de ne pas avoir su ça plus tôt. J’aurais dû discuter plus tôt avec mes amis végétariens pour connaître leurs motivations. Cela m’a fait du mal d’avoir fait l’autruche tout ce temps…

J’ai traversé une très longue phase de culpabilité, je me sentais nulle et j’angoissais de savoir quelle planète j’allais laisser à ma fille comme héritage…

La transformation

Au début, tellement marqué par le documentaire, qu’avec mon copain on décide de devenir vegan. C’est à dire ne plus rien manger d’origine animale. Cela implique la viande, le poisson mais aussi le lait, les oeufs, la crème fraîche, le miel…

Et ce n’est pas tout, un vegan ne porte pas non plus de cuir, de laine ou de soie…

C’est lourd comme changements d’habitude, on est novices et on ne sait pas par où commencer. J’en parle autour de nous et le meilleur conseil que j’ai reçu c’était de faire à notre rythme.

Sauf qu’au début, la claque est si forte que l’on a envie de faire tout et tout de suite…

Le lendemain après avoir vu The Cowspiracy, on regarde « What the Health » et « Food Matters » 2 autres documentaires sur le sujet de l’industrie de la bouffe et de la santé en général. Que je vous conseille de regarder si vous êtes curieux. On a appris tout un tas de choses et tout cela a vivement confirmé nos motivations.

Connaître son sujet

Après avoir pris la décision de changer de régime alimentaire on se penche très rapidement sur le sujet de « la carence ». Quand tu arrête de manger de la viande, on y peut rien c’est dans la bouche de tout le monde :

– « Mais fais gaffe, tu vas être carencé !! »

On a découvert que la seule vitamine qui peut manquer au régime d’un vegan et même d’un végétarien c’est la vitamine B12. Une vitamine essentielle que l’on trouve principalement dans la viande.

Pourquoi dans la viande, car la vitamine B12 est une bactérie qui se forme durant la digestion des animaux. Surtout chez les ruminants qui ont une digestion très lente et dont l’apport en B12 est très riche (en particulier dans les abats). Mais on en trouve aussi dans le poisson et sa concentration baisse progressivement dans le lait, le fromage, les oeufs ou encore dans les fruits, les légumes et les graines.

Il est intéressant de noter que même si la concentration en B12 est plus importante dans la viande, son taux baisse à cause de la cuisson des aliments (de 30% en 2 minutes de cuisson). La vitamine B12 produite par les animaux est nécessaire à leur santé. A mon sens il est d’autant plus cruel d’aller s’approvisionner chez l’animal pour notre santé à nous… De plus, de nos jours avec certains élevages de masse, pour satisfaire les besoins des humains et pour aller plus vite, on supplémente les bêtes de granulés pour que l’on puisse nous, en profiter…

Un végétarien peut trouver un apport de cette vitamine dans le camembert, l’emmental ou les oeufs de poule. Pour un vegan en revanche, il trouvera substitution uniquement dans les compléments alimentaires.

Chez l’adulte, l’apport journalier en vitamine B12 devrait être d’au moins 3 microgrammes. Dans certain cas, il est même conseillé de doubler, tripler voir plus les doses. Pas d’inquiétude il est pratiquement impossible d’être en surdosage de cette vitamine.

Ce n’est pas non plus dangereux si parfois on n’obtient pas la dose recommandée, mais un apport régulier est réellement nécessaire à notre santé physique, psychologique et également pour notre équilibre émotionnel…  Il est important de savoir qu’une carence peut se déclarer au bout de 10 à 20 ans, sans avoir eu de symptômes au préalable. Si jamais vous comptez changer de régime alimentaire, je vous encourage à bien vous renseigner sur le sujet.

En tant que végétarien ou vegan, nos convictions et notre message sera beaucoup plus impactant si l’on demeure en bonne santé 🙂

Pour aller plus loin, et pour citer mes sources vous trouverez plus d’informations ici,   et ici aussi !

rosa-b-insolente-veggie

La mise en pratique

Tout d’abord nous avons choisi des compléments alimentaires. C’est dans notre magasin bio que nous avons trouvé les tablettes Veg1. Elles sont à croquer. Chaque matin nous prenons un comprimé qui contient (entre autre) une dose de 25 microgrammes de vitamine B12. Ce complément existe aussi sous forme d’ampoules qui peut se prendre 1 fois par semaine. Mais il est plutôt recommandé d’en prendre au quotidien pour une meilleure absorption dans l’organisme.

A la maison au bout d’1 semaine, de nouvelles habitudes se sont formées, nous prenons plaisir à cuisiner de nouvelles recettes, à choisir des légumes que nous n’avions pas l’habitude de manger. On assaisonne beaucoup plus nos plats avec des épices.

Nous avons pioché pas mal d’idées sur Internet mais aussi dans les livres de Deliciously Ella ou de Marie Laforet (pas la chanteuse !). On remercie aussi au passage très fort nos copains veggie pour tous leurs conseils et qui nous ont offert ce livre de recettes de Burger totalement yummy !!!

Nous n’avons pas réussi à être vegan plus d’ 1mois. C’était très difficile de passer ce cap. Aujourd’hui nous sommes « végétariens à tendance vegan », c’est moi qui dit ça, ce n’est pas du tout un terme officiel :p

Dans mon assiette

En ce qui me concerne je ne mange plus de viande ni de poisson depuis juillet 2017. J’ai fait une exception et j’ai mangé des huîtres et des St Jacques à Noël.

Je ne bois plus de lait d’origine animale depuis un moment (à cause de mes problèmes d’eczema). Je bois du lait végétal, soja, amande… J’adore c’est si bon !!

A part pour cuisiner les gâteaux, et encore la plupart du temps je cherche des substituts, nous n’utilisons que très peu le beurre. Nous n’achetons plus de crème fraîche non plus et nous l’avons remplacé par des briquettes de soja.

En revanche je mange parfois des oeufs. Mais j’achète uniquement la marque Poule House qui est une très belle initiative à soutenir et que je vous invite à découvrir.

Je mange beaucoup de fromages, c’est mon péché mignon, je l’achète au marché, le samedi, directement au producteur.

A l’extérieur, quand je sors à Paris ou dans les grandes villes, au resto, ce n’est pas très compliqué. Il y a toujours une option végétarienne et j’adore tester les restaurants vegan ! C’est magique comme certains sont imaginatifs pour créer des recettes gourmandes sans aucuns produits d’origine animale !

rosa-b-insolente-veggie

Les proches

Quand on sortais chez des amis au début c’était plus délicat. Nous avons toujours fait en sorte de prévenir à l’avance. Si ce n’était pas possible nous faisions notre maximum pour apporter des solutions. On amène un plat végétarien que l’on a cuisiné par exemple. Autour de nous il y a pas mal de végétariens, ça facilite la chose, il est bon aussi de souligner que nos amis sont hyper méga compréhensif et ça c’est vraiment super cool !

En ce qui me concerne quand je suis invitée il y a toujours une petite attention pour moi : « tiens j’ai pensé à toi, cette pizza est végétarienne ». Je suis très reconnaissante à chaque fois, c’est important d’être bien entouré car ce sujet n’est pas toujours bienvenue…

Dans tous les cas ça ouvre des discussions et des débats, c’est intéressant d’en discuter ! J’espère toujours ne pas être moralisatrice quand j’en parle…. C’est un choix tellement personnel et mon but n’est pas de forcer la terre entière à faire comme moi, juste si on peut en parler et faire évoluer les choses, c’est déjà génial !

Et Mila dans tout ça ?

Ma fille est omnivore. Avec son papa nous avons décidé de ne pas lui imposer ce choix. Même si je reste convaincu qu’elle ne souffrira pas d’un régime végétarien je suis d’autant plus convaincu que tout cela reste un choix qu’elle fera au fur et à mesure qu’elle grandira.

Dans le congélateur nous avons des petites portions de jambon, saumon, steack haché… Que nous lui cuisinons de temps en temps. Nous avons opté pour cette technique pour éviter au maximum le gaspillage alimentaire. Les gourdes de viande Popote sont également une excellente option ! Elle n’en mange pas tous les jours, en moyenne 3 fois par semaine. La plupart du temps on ajoute sa portion de viande ou de poisson en plus de ce que nous mangeons.

Si un jour elle s’interroge on lui expliquera notre point de vue, et ce sera à elle de décider.

En conclusion

Au début on me demandait si ça ne me manquait pas de me « priver » de certaines choses. La réponse est non. Je n’ai jamais été une grosse « viandarde ». J’ai toujours préféré les salades aux barbecues. De plus je n’ai aucunement l’impression de me priver. Je suis convaincu de ma démarche, il me fait me sentir bien psychologiquement.

Physiquement je me sens mieux aussi, de par le fait de moins manger de viande on mange aussi moins gras. Nous mangeons plus de légumes, on cuisine raisonné.

Rien ne me fait plus plaisir qu’une poêlée de légumes avec du tofu marinée à la sauce soja ! Mon mec est devenu un pro de la cuisine végétarienne. J’ai beaucoup de chance car nous avons pris la décision ensemble, en même temps et en plus il se charge de la majorité de nos repas.

En tout cas il y a un point qui doit rester essentiel c’est notre bonne santé. Il faut que son assiette soit en accord avec son esprit. Je ne me suis pas forcée à devenir végétarienne c’est venu naturellement et je ne me sens pas malheureuse.

Je contribue à une cause qui me tient à coeur pour l’avenir de la planète, même à mon échelle minuscule, ça me fait me sentir mieux !

Et voilà pour le partage d’expérience ! J’espère que cet article vous aura intéressé ! Ce n’était pas évident de l’écrire, j’avais très peur du ton que j’allais employer. J’ai hâte de lire vos réactions si vous souhaitez papoter dans les commentaires ou par mail 🙂

Pour illustrer mes propos avec humour, j’ai choisi de vous partager certaines planches de Rosa B aka insolente veggie qui me fait beaucoup rire !

rosa-b-insolente-veggie

Rendez-vous sur Hellocoton !
Petits bavardages

And I’m feeling good…

27 janvier 2017

(Photo qui date de Noël mais qui illustre bien cet article !)

… Janvier ça va bien maintenant !

Tu n’auras pas ma peau.

Pourtant tu a bien essayé… J’ai l’impression que cette année commence vraiment mais alors vraiment très mal. Tout le monde va mal (je voudrais pas non plus faire de généralités, si toi tu vas bien alors tant mieux et continue !!) j’ai néanmoins remarqué que c’était pas la super fête.

L’actualité n’aide pas c’est sur, entre le diable à la maison blanche et ses mesures qui nous font faire un vilain bond en arrière. La campagne présidentielle dans notre pays qui ne s’annonce pas des plus glorieuses non plus…

La haine, les attentats… Comme l’impression qu’on va se prendre un truc sur le coin du nez à n’importe quel moment.

Sur tout ça cette semaine on apprend qu’on est en train d’enfermer les fesses de nos bébés dans des couches toxiques.

Je-n’en-peux-plus.

Sincèrement je pète un plomb, alors j’essaie de sortir la tête de l’eau. Ou alors je la rentre sous terre comme une autruche (au choix !).

Je coupe la radio et je mets de la musique. J’éteins BFM TV et je mets un Disney.

Ras-le-bol.

Je rêve actuellement d’être dans une bulle (genre ici), avec mon amoureux, ma fille et ne plus penser à rien…

Et puis hier en regardant Quotidien, j’ai littéralement pleuré de rire en regardant la chronique Q comme Kiosque de Vincent Dedienne (les humoristes  sauveront le monde j’en suis convaincu)

Et j’ai regardé Crazy Stupid Love avant d’aller me coucher. Et ben dis donc comme ça m’a fait du bien cette petite soirée feel good on rigole et on se prend pas la tête !

Alors vous allez me dire que Le petit champignon de Paris il est bien gentil m’enfin il a pas inventé l’eau tiède, évidemment qu’il faut regarder des trucs drôles pour se sentir mieux !

Oui, mais parfois l’évidence nous échappe !

Alors je me suis dit, je vais me faire une cure de choses qui me rendent heureuse. Je vais manger des trucs cool, écouter du bon son joyeux, regarder des films marrants, des dessins animés (sauf Bambi, Rox & Rouky et Le Roi Lion), acheter des bouquets de fleurs qui sentent bon, je vais m’ennivrer de bonheur pour chasser les idées noires. Et même si ça changera pas la face du monde, moi je me sentirais mieux, et si je vais mieux, je véhiculerais des trucs chouette à mon bébé, à mes amis, à ma famille, à mes proches et tout ceux qui veulent. Et si tout le monde fait pareil ça fera effet boule de neige !

Du moins je l’espère…

Target : le bonheur (and beyond !)

Alors voici ma petite liste (non-exhaustive) pour une happiness therapy réussie !

A regarder

Certains films sont pour ainsi dire des comédies romantiques vraiment faciles et gnan-gnan. D’autres à l’humour à prendre au millième degrés dont je suis particulièrement fan. Les films de Judd Appatow par exemple qui est pour moi le maître dans ce domaine.

La série Friends, la totale, la complète, chaque épisode est mythique. Je suis une fan inconditionnelle de cette série, je connais chaque réplique, Friends c’est LA base pour se sentir bien, ni plus, ni moins !

En ce qui concerne la télévision, à la maison elle n’est allumée que pour 2 programmes, le midi « La nouvelle édition » sur C8 et le soir « Quotidien » sur TMC. Comme ça je suis quand même au courant de l’actualité mais au moins c’est traité avec humour.

A écouter

Sur le site 8tracks (merci Mo pour la découverte) vous pouvez écouter des playlists par thème ! C’est le must ! Vous tapotez « feel good » ou « happy » dans la barre de recherches et des centaines de suggestions viendront à vous !

Et puis sinon en ce moment je m’infuse le dernier album de Bruno Mars, le mec est pro pour nous offrir du son qui rend heureux !

Petites choses

  • Dans mon frigo j’ai toujours du chèvre c’est vital, si j’ai un coup de mou ça me rebooste !
  • Dans le placard il y a toujours du Crunch, depuis ma grossesse j’adore manger un carré une plaquette de chocolat en regardant un film, et si c’est un feel good movie c’est double ration de bonheur !
  • Du café au lait le matin, du thé dans la journée et de la tisane le soir, une boisson chaude régulièrement ça réchauffe le coeur !
  • Des fleurs, j’essaie d’avoir toujours des fleurs fraîches à la maison, c’est joli à regarder et ça peut même sentir bon ! (Du mimosa en ce moment… huuuum)
  • Des bougies, j’ai découvert la marque Bôme récemment, le parfum Landes parfume mon intérieur j’adore !
  • Un illustré pour s’évader. Je ne lis pas beaucoup mais j’adore les jolis livres avec des images à regarder. Mon amoureux en a une belle collection sur des réalisateurs de films, photographes et peintres, je les regarde de temps en temps quand il n’est pas là et quand Mila fait sa sieste ça me fait faire une pause digitale ! Dans un autre registre j’adore les livres sur les making off de films, j’ai reçu à Noël celui sur les animaux fantastiques, j’adore le contempler.
  • Jouer avec ma fille. L’essentiel d’une maman ! Bien sur qu’il faut s’inspirer de nos enfants, ces petites personnes insouciantes sont des petits concentrés de bonheur. Il ne voit que le beau et le positif, Mila est une petite fille souriante et très drôle. Elle commence à nous dévoiler son humour et c’est tellement inspirant ! J’adore la regarder faire sa vie c’est ressourçant !

Voilà avec tout ça je me sens mieux, je me nourrie de belles images de mélodies entraînantes, je rigole et j’essaie de me concentrer pour garder cet état…

Et vous qu’est-ce que vous faîtes pour vous sentir bien ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Petits bavardages

6 ans en 2017 !

9 janvier 2017

Bonjour à tous !

Avec un peu de retard je vous présente mes meilleurs voeux pour 2017…

Je souhaite que votre année soit parsemée de petites paillettes scintillantes, je vous souhaite un ciel pastel et de la douceur comme un océan de barbapapa !!

Voilà ce que j’ai envie de ressentir pour cette nouvelle année !

Et pour débuter l’année, mon petit blog chéri fête ses 6 ans. C’était le 3 janvier. Bien sur il n’a pas été autant actif que ces 2 dernières années. 2015 l’année de ma grossesse où je découvrais avec vous la joie d’avoir un gros bidon. Puis la naissance de Mila qui m’a fait découvrir la maternité et l’univers si merveilleux de l’enfant. En 2016 je partageais avec vous mes trouvailles, mes rencontres, mes sites préférés…

En 2017 on va continuer sur cette lancée, Mila grandit et le blog avec. Je suis toujours autant passionnée d’écrire et de vous raconter, même si le temps me manque un peu plus. Bébé grandit et demande toute mon attention. Cette année j’ai un projet que j’aimerais voir éclore et je vais travailler dur pour réaliser mes souhaits, bien sur je vous raconterais en temps et en heure, c’est promis !

Vous êtes mon petit journal intime, et j’aime me confier ici. Vos petits commentaires me font toujours chaud au coeur et grâce à vous je m’épanouie dans ma vie de jeune maman, j’aimerais donc vous dire un grand merci d’être chaque jour plus nombreux et si bienveillant avec moi…

♡♡♡ Belle et douce année à vous ♡♡♡

Merci Print Your Love pour cette jolie carte ♡
Merci à ma grande soeur pour ce sublime souvenir de notre voyage à New York ♡

Rendez-vous sur Hellocoton !