Forme & beauté

Comment je prends soin de mes mains avec une peau atopique + DIY huile cuticule maison

21 juillet 2019

Aujourd’hui je vais vous raconter comment je fais pour soigner mes mains pour les avoir les plus belles possibles. Je souffre d’eczema depuis de nombreuses années donc j’ai eu l’occasion de tester de nombreux remèdes ! Bien sur si vous n’avez pas une peau atopique certains de mes conseils pourront quand même vous servir pour prendre soin de vos jolies mains au quotidien 🙂

Je précise que je ne suis pas une professionnelle de la santé. Je vais vous raconter ce que je fais personnellement et qui a des effets positifs sur moi. Mais mieux vaut demander l’avis de son docteur si vous avez un doute sur quoi que ce soit.

Mon histoire avec l’eczema

Ma peau est mon principal problème depuis pratiquement ma naissance. Lorsque j’avais 6 mois j’ai eu ma première crise d’eczema et j’ai grandit avec cette « maladie ». Ce problème est très répandue, nous sommes 2,5 millions en France soit 1 personne sur 3 de touchée ! En 30 ans, le nombre de patients a même triplé dans les pays industrialisés… Pourtant, il n’existe toujours pas de traitements efficaces.

Alors j’ai dû apprendre à cohabiter avec les crises qui surviennent quand bon leur semble. Pourquoi, je ne sais pas. Le stress est un facteur courant et c’est l’explication numéro 1 lorsque l’on va consulter. Puis vient le facteur génétique. En ce qui me concerne ni mon père, ni ma mère n’est touchés.

Alors à part le stress, personne n’a jamais su me dire pourquoi tout à coup je me mettais à me gratter comme une damné. J’ai fait des tests super chiants et très long à l’hôpital avec des patchs que l’on colle au dos. J’ai suivi un traitement expérimental et j’ai très mal réagit. (Cela m’a coûté un eczema géant et une crise de nerfs incontrôlable, si bien que j’ai dû demander à mon amoureux de me tenir les mains pour que je ne puisse pas m’arracher la peau… C’était pas joli joli…)

Et enfin après avoir fait de nombreuses crises de larmes car je n’en pouvais plus de vivre cet enfer. J’ai décidé de prendre sur moi, de regarder l’eczema en face et de lui dire : Allez viens mon coco, je t’attends, je suis prêtes et je ne vais pas me laisser faire.

Et que s’appelorio : la médecine positive.

Non ça n’existe pas, je viens de l’inventer.

Je me suis juste dit que c’était mon truc. Mon problème et que j’allais devoir vivre avec. Après tout, ça pourrait être pire. Ça peut toujours être pire. Bien que bon, avoir envie de s’arracher la peau ça fait pas partie des moments les plus agréables de ma vie. Je préfère mille fois accoucher c’est pour vous dire !

Vivre avec l’eczema

J’ai donc appris à vivre avec cette horripilante maladie de peau. Selon les âges elle s’est localisé un peu partout : Dans les plis du coude, du genoux, dans le cou… Et depuis que je suis adulte (on va dire depuis que j’ai 25ans) la maline s’est installé au niveau de mes mains. Lorsque j’étais maquilleuse c’était tout simplement ingérable… Je mettais ça sur le compte des produits que j’utilisais au quotidien, mais que nenni ! J’ai arrêté ce métier depuis 4 ans et l’eczema est toujours là…

Je fais donc des crises régulières, je dirais que tous les 2 mois j’ai les mains ravagées. Je vous raconte plus bas mon petit rituel pour me soulager le plus possible.

Les produits contre l’eczema

J’ai essayé les crème bon marchés, les crèmes hors de prix, les marques de pharmacie, les marques de grandes surface, les marques de luxe. J’ai aussi essayé l’huile de coco, l’huile d’olive, l’huile d’argan… Dès que je voyais une huile j’avais envie de me la tartiner ! Sur divers conseils je me suis lavée avec tous les savons du monde : Marseille ou Alep. Et j’ai appris plus tard que le savon d’Alep était en fait un savon détergent, naturel certes mais beaucoup trop agressif.

Petite j’avais même une préparation magistrale préparée par mon pharmacien avec de la graisse de baleine (j’ai tellement honte maintenant, mais à l’époque je ne savais pas)

Bref, j’ai testé beaucoup mais je n’ai pas trouvé la crème magique qui fonctionne à tous les coups. Mais j’ai compris un truc, c’est qu’il vaut mieux faire tourner les produits. Les composants ne sont pas les mêmes donc c’est plus bénéfiques pour la peau de ne pas recevoir toujours la même chose. Alors je fais tourner mes crèmes. Chacune son tour et pas de jalouse !

La médecine alternative

J’ai aussi eu la curiosité de tester différentes types de médecine alternative comme l’homéopathie, l’acuponcture, la médecine chinoise, j’ai aussi vu un magnétiseur… C’était vraiment intéressant car je voyais une amélioration. Mais il faut consulter régulièrement pour en profiter sur le long terme et ce n’est pas toujours possible financièrement. Et en plus malheureusement l’homéopathie ne sera désormais plus remboursée… Un jour peut être on se rendra compte combien ce type de médecine peut être bénéfique… Un jour…

Je me suis aussi tournée vers les huiles essentielles et tous les produits naturels. Comme la plupart des pseudo-remèdes à l’eczema il y a des choses qui peuvent très bien fonctionner comme pas du tout, c’est quitte ou double selon la personne. Donc il ne faut pas hésiter à tester et à trouver ce qui nous convient le mieux. Et de ne pas s’étonner quand ce qui fonctionnait il y a 2 mois, ne fait plus d’effets. La peau évolue et les peaux atopiques en particulier sont vraiment capricieuses…

L’anticipation

Comme je sais que je suis sujette aux crises régulières, mon but c’est de les retarder le plus possible. Je m’hydrate au quotidien. Je porte toujours des gants pour faire la vaisselle ou le ménage. Je me lave les mains à l’eau froide (l’eau chaude dilate les pores et fait entrer les bactéries) et j’essaie de ne pas prendre de douche trop chaude (pas évident l’hiver). J’utilise du gel nettoyant sans savon. J’ai arrêté le lait de vache il y a plusieurs années et c’est ce qui m’a soulagé le plus à ce jour.

Et quand je sens que je suis plus stressée que d’habitude je fais des petites pauses en faisant des exercices de respirations. Il suffit simplement de s’assoir au calme (ou mieux s’allonger). Et de respirer profondément par le ventre en fermant les yeux. La méditation aussi fait un bien fou.

Mon rituel durant les crises

Après avoir testé de nombreuses choses et m’être renseignée sur le sujet j’ai établi ma petite routine personnelle. J’ai compris que le mieux dans ces moments là c’est d’être régulière et organisée dans les soins.

Quand je sens venir le truc j’ai mon petit rituel pour me soulager. Tout d’abord je prends rendez-vous chez le docteur pour avoir ma dose de cortisone. C’est obligatoire pour moi. Il y a un temps je boycottais la cortisone. Mais ça ne me réussissait pas du tout. Les crises étaient plus longues et ça n’arrangeait pas mon moral. Car sachez que la peau est directement connecté au système nerveux…

Donc, bien que controversé je prends encore de la cortisone et peut être un jour si on trouve mieux, je pourrais m’en passer. La cortisone impose un traitement rigoureux. Il faut en mettre seulement sur les zones à traiter et en toute petite quantité. L’équivalent d’un petit pois pour un dos de main adulte. On masse le produit jusqu’à pénétration complète et on l’applique jusqu’à guérison totale. Ensuite il faut espacer les applications. Il ne faut jamais arrêter la cortisone d’un coup. Il faut donc passer par exemple de 2 applications par jour à 1 application par jour à 1 application tous les 2 jours. Et il ne faut surtout pas s’exposer au soleil avec de la cortisone.

Et du coup je suis mon petit protocole limite à l’heure près. Cortisone à 8h du matin et à 23h. Crème n°1 le matin, crème n°2 l’après-midi. Lavage des mains uniquement si extrêmement nécessaire (ça pour une maniaque c’est hyper dur à tenir, mais il faut à tout prix s’éloigner de l’eau le plus possible). Et surtout séchage très doux, en tapotant doucement avec une serviette propre.

Et puis le plus dur de tout : ne pas succomber au grattage !! Quand j’ai envie de me gratter je respire à fond et je fais tout pour me changer les idées, ça passe par aller se chercher un truc sympa à grignoter dans le frigo à lire 2,3 pages du premier livre Harry Potter qui me tombe sous la main à regarder une vidéo drôle sur youtube. Bref un truc qui me change les idées et qui me fait du bien.

Mes crèmes du moment

En ce qui concerne l’hydratation en parallèle de mon tube de cortisone, je fais le stock de crèmes. Je pense que j’ai tout testé, toutes les crèmes du marché y sont passée ! Car même si je ne suis pas en période de crise, je garde l’habitude de m’hydrater les mains régulièrement.

J’utilise en moyenne 1 tube par mois et 2 durant les mauvaises périodes. Cela représente un petit budget crème je ne vous le cache pas !

Comme je vous le disais plus haut j’alterne les onguents. Selon le moment de la journée et selon mon besoin. Et puis comme l’eczema est une maladie vicieuse ce qui peut fonctionner une fois, ne fonctionnera peut être pas 2 fois ! Et non ce serait beaucoup trop facile sinon !

Alors je vais vous parler des 3 crèmes que j’utilise en ce moment. Je vous les présente dans l’ordre de la plus riche pour les périodes de sécheresse intense à la plus légère pour le quotidien.

La crème la plus nourrissante que j’utilise en ce moment c’est le soin ciblé anti-grattage relipidant de CicaBiafine. Elle est toute nouvelle cela fait quelques jours que je l’utilise et j’en suis très satisfaite. Son seul problème c’est d’être vraiment riche donc grasse. Mais elle fait les mains super douce et en 24h j’ai déjà vu des résultats. Je l’applique quand je travaille à l’ordinateur et que je sais que j’y suis pour plusieurs heure. Pour ne pas graisser les touches j’ai une protection pour mon clavier 😉 C’est vraiment la crème doudou par excellence vous pouvez aussi l’appliquer avant d’aller vous coucher, vous aurez les mains toutes douces au réveil ♡

J’utilise la crème réparatrice isolante de Avène. Je la mets avant de me doucher car elle protège mes mains de l’eau. Je l’applique également dans la journée avant de sortir de chez moi par exemple car elle a une action anti bactérienne. Elle pénètre assez rapidement je dirais qu’en 5 minutes je n’ai plus la sensation de gras.

Et en fin de crise pour continuer d’hydrater tranquillement mes petites mains j’utilise une crème beaucoup plus légère et plus facile pour le quotidien. J’ai reçu le mois dernier la crème Happy Hands que la marque oOlution m’a gentiment envoyé et que j’ai pu tester ces dernières semaines.

oolution-happy-hands-creme

C’est une crème slow-cosmétique, donc méga clean. Elle est 100% d’origine naturelle et elle est tellement agréable à l’application. La texture est fondante et soyeuse avec un fini sec. J’aime particulièrement sa subtile odeur (j’adore me « sniffer » les mains après applications !)

C’est la crème que je garde dans mon sac à main pour m’hydrater tout au long de la journée ♡ Si vous cherchez une petite crème agréable pour entretenir la bonne hydratation de vos mains je vous conseille vivement d’essayer celle ci !

Pour la manucure

Je suis tout à fait consciente des risques sur la santé qui pèsent sur les vernis à ongles. Et que peut être ça n’arrange pas mon cas (un jour une dermatho m’a fait la morale à ce sujet en me disant que j’étais inconsciente…) Alors oui ce sont les produits les moins testées et peu d’études ont été réalisés à leur sujet. Certains contiennent des perturbateurs endocriniens et on ne sait toujours pas vraiment si le produit peut traverser la barrière de l’ongle. Mais j’ai envie de porter du vernis à ongles, car cela me fait me sentir bien. Alors j’essaie d’être le plus vigilante possible à ce sujet. Mais je ne suis pas experte je préfère vous préciser !

oolution-happy-hands-creme-lollipops-huile-vegetale-framboise-mains-collier-titlee-glace

En ce moment je porte le vernis Cocorico de la marque Lollipops et il est bien noté au niveau de sa composition. (Si cela vous intéresse vous avez la liste des produits à risque et sans risque par ici). Mais encore une fois peu d’études ont été réalisées sur ce sujet. On manque encore de recul malheureusement.

Donc il faut essayer un maximum d’espacer les applications. De faire une petite pause de quelques jours pour laisser ses ongles respirer. Et ne pas toucher la peau lors de l’application (en plus c’est pas beau quand ça touche la peau !)

Et pour prendre soin de mes cuticules j’ai réalisé pour la première fois une petite huile nourrissante et j’en suis trop contente. J’adore fabriquer mes produits de beauté ! J’ai l’impression d’être en cours de potion à Poudlard !!

La marque aroma-zone m’a envoyé un flacon d’huile végétale à la framboise bio et j’étais trop excitée à l’idée de réaliser une recette avec 🙂 J’ai donc fabriqué une huile cuticule en suivant leur fiche recette que je vous transmets ci dessous :

aroma-zone-huile-cuticule-framboise-cassis-cosmetique-fait-maison-recette

Recette de l’huile cuticule

Voici les ingrédients et quantité pour un petit flacon à vernis de 6ml.

J’applique cette petite huile lorsque je fais mes manucures mais le flacon reste sur mon bureau et de temps en temps je me fais un petit massage de cuticules avec !

Ce dernier point peut paraître futile mais comme je vous disais, la peau est lié au système nerveux. Donc prendre le temps de cocooner pour se sentir plus jolie ou plus sûre de soi peut vraiment être bénéfique. Les moments où je prends le plus soin de moi c’est en période de crise. Il faut vraiment penser à se détendre et à se faire plaisir. Pas la peine de s’infliger des frustrations inutiles dans ces moments là !

Voilà, j’espère que cet article aura été utile pour ceux souffrant d’eczema ou qu’il vous aura apporté quelques nouvelles petites astuces pour soigner vos mains et votre peau en général 🙂

beaute-soin-mains-peau-atopique-diy-huile-cuticule-maison-oolution
Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous avez aimé cet article ?


♡ Devenons amis sur Facebook ♡

Et si vous vous voulez me suivre au quotidien
♡ On se retrouve sur Instagram ♡
Merci de votre fidélité !