Petite vie de mummy

Couper le cordon…

11 janvier 2016
maternité-petit-champignon-de-paris (1)

Mila, 1 petit jour ♡

Mila a aujourd’hui 3 mois bien tassée et elle s’approche de plus en plus vite de ses 4 mois.

Si j’avais un travail « normal » j’aurais déjà repris la routine du métro, boulot, dodo.

Mais en ce qui me concerne je suis intermittente du spectacle.

J’ai donc un travail « en intermittence », et je reprends pour ainsi dire un peu quand je veux, car ce qui est « formidable » dans notre métier c’est qu’on a pas de congés maternité (et nan dans le c** lulu !)

Donc c’est bien sympa comme situation mais à un moment il faut faire bouillir la marmite pour mettre un peu de beurre dans les épinards n’est-ce pas.

Je reprends donc à la fin du mois pour des petites « missions » rien de méchant c’est sur 2 jours…

Mais si je vous écrit c’est pour vous dire que je panique total…

Je n’ai pas envie, mais alors pas envie du tout du tout.

Je fais partie de ces nanas qui sont hyper épanouie chez elle avec leur bébé.

Car femme au foyer même si le terme est pas reluisant, on l’a déjà dit, c’est quand même pas rien ! Je passe beaucoup de temps à m’occuper de mon bébé et à garder ma maison propre. Là où certaine se serait déjà pendu avec le fil à tendre le linge moi ça me plait, j’adore ça ! Je suis une vraie Monica.

Je ne suis pas carriériste, j’aime bien ma petite place là où elle est (nulle part donc), j’aime bien être heureuse avec mon bébé dans les bras, j’aime profiter de ces moments ultra simple du quotidien, j’ai l’impression que la vie nous file entre les doigts. Je veux vivre ces moments si précieux et unique.

Regarder mon bébé avoir ses « premières fois » ça m’intéresse tellement plus que tout le reste. Ca me rendrait malade de tout louper.

Hier soir bébé Mila s’est retournée du ventre vers le dos, c’est un exploit quand on est parents, ça fout les larmes aux yeux, ça te fait battre le coeur tellement fort que rien à cet instant n’est plus important.

J’ai tout simplement pas envie de louper ce type de chose parce que je serais au boulot.

Ca me fout le cafard.

Et pourtant j’y suis obligée, la vie m’y oblige, la société m’y oblige.

Je pensais pas que ce serait si dur, enceinte je faisais même ma maligne :

moi : « mais oui appelle moi en octobre pour ce travail je veux le faire ! »

employeur : « oui enfin tu viendras d’accoucher »

moi : « oui nan mais c’est bon ça ira »

MAIS BIEN SUR !

On m’a donc appelé en octobre pour ce job que j’ai bien évidemment refusé. Mila avait 1 mois j’étais à mille lieux d’avoir envie de la quitter ne serait-ce qu’un seul quart de seconde.

Là, ça fait 2 semaines que je sais que je vais reprendre le travail, je dors pas la nuit et j’ai même eu une poussée d’eczema…

Je m’en veux tellement de pas l’avoir senti venir, de pas m’être préparé plus que ça.

C’est comme l’autre soir avec les copains on parlait du fait que j’avais pas pu aller voir Star Wars (je suis une grande fan), on me conseille donc de tirer mon lait et de laisser bébé à quelqu’un.

Je fais genre que ça me dérange de pas pouvoir aller au cinéma.

Mais en fait…

#livebreakingnews : Je – m’en – fous !

Voilà voilà, je préfère rester à la maison au chaud avec mon bébé!

Enfin, il parait que les 1ères fois seront difficiles mais qu’ensuite je m’y ferais, c’est comme tout le reste on s’adapte…

Mais voilà en attendant c’est pas un moment agréable, c’est une nouvelle épreuve…

Et pour celles ou ceux qui ont déjà été dans mon cas, si vous avez des conseils je prends !

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Imbert sandrine 11 janvier 2016 at 12:26

    Des conseils ? Pas trop à te donner… j’avais eu la chance de prendre un congé parental de 6 pour Anne Caroline et j avais enchaîné sur les 2 mois de vacances , c était super !!
    Comme je te comprends de vouloir vivre l évolution de ton BB… sans en perdre une miette…
    Mais que 2 ou 3 petits jours tu verras ca passera vite ! Et puis les petits progrès tu les verras autant,ca sera tjs une 1ere fois pour toi de les voir (même si Mila l a fait en cachette)
    En tout cas tes ressentis,il faut que tu lui dises à te fille elle comprendra et elle sera sûrement heureuse que sa maman puisse aussi s epanouer à l extérieur
    Et vos retrouvouilles n en seront que + intenses !! tu verras…
    Bisous a toutes les 2 sans oublier le papa

    • Reply momraths 11 janvier 2016 at 4:35

      Merci ma chère marraine <3

  • Reply Lana 12 janvier 2016 at 12:22

    J’ai vécu exactement la même chose avec mon 1er bébé, j’avais envie de me pendre quand j’ai du reprendre le travail, ça a été un supplice pour moi de laisser mon bébé pour aller travailler toute la journée, mais toi je trouve que tu as de la chance, moi j’ai un boulot « normal » au bureau comme bcp de gens et donc pour moi la reprise du travail c’était 9h-19h au bureau 5 jours par semaine sans voir mon boutchou, c’était ultra violent et j’en ai pleuré pendant plus d’ 1 mois. Donc ce que je veux te dire c’est qu’il faut que tu réalises que tu as de la chance de n’avoir que 2 jours pas semaine à travailler, c’est quand même une reprise en douceur… Et SURTOUT tu verras on s’habitue vite et on devient même content de reprendre une vie sociale, de sortir, voir des gens sans bébé etc. Je sais que ça te parait impensable mais je t’assure, je suis passée par là. La j’ai eu mon 2ème bébé et c’est passé comme une lettre a la poste, enfin j’exagère mais la reprise était bcp plus simple, tout est plus simple pour le 2ème.

    • Reply momraths 13 janvier 2016 at 1:45

      Merci Lana pour ton message !
      Je suis désolé de lire que tu as souffert de ta reprise du travail… Tu as raison en ce qui me concerne c’est une reprise en douceur et je vais me concentrer là dessus ! J’entends souvent dire que tout est plus simple avec le 2ème ! Mais on va pour le moment gérer la 1ère :p !!
      A bientôt !

    Leave a Reply