Petits bavardages

Manger des animaux ?

29 octobre 2014

eating-animals-2

Cette année plusieurs choses ont changé dans ma vie.

En faîtes c’est un peu compliqué de vous expliquer concrètement, mais au final je me sens une personne très différente de celle que j’ai pu être l’an dernier…

On va dire que j’ai simplement « grandit » d’un coup suite à des projets professionnels et personnels. Ma vision sur certaines choses a évolué…

Notamment sur le sujet d’aujourd’hui : Est-ce que je dois manger des animaux ?

Alors je vous arrête tout de suite, je n’ai pas la réponse à cette question. J’ai lu le livre de Jonathan Safran Foer. Avec beaucoup de retard puisqu’il est sorti en 2009. Mais à cette époque je n’imaginais pas du tout ne serait-ce me poser la question !

Et puis il y a quelques mois en faisant les courses, j’ai eu un profond dégout pour le contenu de mon caddie. Le rayon viande me filait la nausée tellement que j’ai contourné la zone pour aller me réfugier au rayon céréales !

Je suis resté bêtement à errer dans les allées de la grande surface, que j’ai pourtant l’habitude d’arpenter 2 fois par mois pour les « grandes courses », sans savoir ce que j’allais bien pouvoir acheter…

J’ai repensé au livre de Jonathan et je l’ai lu. Pour voir.

Aujourd’hui je suis plus déstabilisé que jamais, mon dégoût pour la viande n’a pas disparu sauf que je n’arrive pas à le gérer. J’ai parfois encore une petite envie d’un bon burger maison, ou d’un poulet rôti, et puis de jambon dans mes clubs sandwichs quand je me fais des plateaux repas les soirs de flemme. Mais de moins en moins…

J’apprécie de plus en plus un plat végétarien. Au restaurant c’est toujours ce que je choisi. Le problème c’est que maintenant, j’ai le droit aux réflexions des gens. Socialement c’est délicat, puisque quelqu’un sera toujours là pour faire la morale et sortir ses arguments sur la question.

A me faire culpabiliser encore plus, à remettre en question mes envies alimentaires qui sont déjà plus que décousue. Je tâtonne sur le sujet, je cherche des solutions. Oui je mets encore des oeufs dans mes gâteaux et il m’arrive de manger du saumon.

Selon la majorité, il faudrait arrêter de se nourrir quand on commence à arrêter la viande. Il faudrait suivre avec tous les animaux… Et puis à ce moment là on te sors aussi que toute façon les légumes c’est pas mieux quand on voit toute la pollution qu’il y a dans le sol, et patati et patata et pis l’eau aussi, les sources sont plus sûres, et pis les bonbons parce que y a de la gélatine de porc, et pis les céréales et… aaaaaaaaaah !!

Pour le moment j’essaie de m’alimenter. Même si je sais que mes fruits et mes légumes poussent dans un sol pollué et que les poissons ont des écailles en mercure. J’y pense et je cherche des alternatives. Et non c’est pas facile du tout.

C’est mon 1er sujet « pas futile » ici et c’est un peu un appel à l’aide. Si certain-e-s ont des conseils à me donner je prends avec plaisir. J’aimerais vraiment retrouver l’envie de manger mes aliments sans me soucier de leur provenance… Mais ça… C’est compliqué je crois…

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

10 Comments

  • Reply asciena 2 novembre 2014 at 6:50

    J’ai le même problème depuis plusieurs années maintenant, je ne suis ni tout à fait végétarienne, ni tout à fait une « mangeuse de viande ».
    Pour moi tout à démarré quand j’étais petite en ayant vu à la TV au 13h les conséquence de la maladie de la vache folle sur une pauvre vache qui n’arrivait pas à tenir sur ces propres pattes… c’est sans compter les récent déboir des plats à bas de viande de cheval …
    Bref ça fait donc plus de 10 ans, que j’ai des réflexions de gens qui ne demande si je suis végétarienne : ce qui n’est pas le cas puisque je mange de la viande dans les Big mac (et encore je retire un steak) ou les lasagnes, mais je suis incapable de manger de la vraie viande avec un vrai gout de viande, j’ai la nausée quand je sens l’odeur d’un steak ou quand j’essaye de toucher à un barbecue … rien que de regarder de la viande, …
    Je crois surtout qu’il faut se faire confiance, l’instinct est pour beaucoup, si je ne sens pas un plat, je ne le mange pas. Si j’ai envie de gouter un plat à la viande je le fais, sans me préoccuper du regards ou des réflexions d’autrui. Et surtout je ne me force pas à manger de la viande, et j’insiste bien que je ne veux pas de viande quand on me le propose chez des amis, car oui chez les gens « normaux c’est de la viande 1 fois par jours alors que moi je peux rester sans viande et sans charcuterie pendant plusieurs semaine …
    Pour mieux choisir tes produits, les produits label rouge, bio & Co (pour les oeufs, ect)
    Pour les légumes : le marché, ou en supermarché regarder la provenance (privilégier les pays qui ont des normes très cadrés à respecter) pour les champignons ou les herbes aromatiques faire attention à ce que ça ne vienne pas du japon (On se souvient de Fukushima qui n’est pas si loin) ou les pays de l’Europe de l’est qui ont des normes totalement différentes des nôtres….
    Ouf c’était loin mais j’en suis venu à bout de mon explication

    • Reply Momraths 2 novembre 2014 at 11:11

      Hello, merci de ta réponse !
      Je suis un peu comme toi, la « vraie » viande me dégoute, mais de plus en plus la viande disons « reconstituée » ne me fait pas folle envie non plus… J’aime beaucoup ce que tu dis quand tu parles d’instinct, et c’est totalement ça, en ce moment je me nourris à l’instinct, mais j’aimais bien aussi me nourrir avec envie… !!
      Ah et autre chose le souvenir de la vache folle à la télé m’a également traumatisé… Effectivement il y a peut être des souvenirs bien enfouis qui refont surface aujourd’hui…

  • Reply Fleur d'opium 2 novembre 2014 at 7:09

    j’ai du mal a identifier les raisons qui te pousse à te confier, est-ce parce que tu hésites à devenir végétarienne par rapport à la réaction négative des gens autour de toi ou simplement parce que tu as du mal à gérer la transition seule?

    • Reply Momraths 2 novembre 2014 at 11:08

      Plutôt la 2ème raison : j’ai du mal à gérer la transition seule…

      • Reply Fleur d'opium 2 novembre 2014 at 11:23

        je ne suis pas végétarienne et je ne peux pas le devenir car j’aime trop la viande mais je ne suis pas mécontente d’avoir bani toute viande de mon frigo car ma santé connait parfois des hauts et des bas, mais je ne m’interdis pas la viande lorsque je suis au resto car j’estime pouvoir me faire ce plaisir de temps en temps. Pour ce qui est de complètement devenir végétarienne je te conseille de lire un livre sur la question juste pour te donner une idée du changement que tu envisages de faire et si tu es sûre que c’est bon, lance-toi. D’une façon générale renseigne-toi sur tous les types de régimes alimentaires qui existe et tu verras ce qui te conviens vraiment. Tout le monde change et cela peut être déroutant faut juste prendre son temps ; ).

        • Reply Momraths 3 novembre 2014 at 5:10

          Merci beaucoup de ton commentaire, tu as raison il faut prendre le temps…

  • Reply Goûter réconfortant | Petit Champignon de Paris 3 novembre 2014 at 5:04

    […] ← Manger des animaux ? […]

  • Reply Caroline Szpira 15 novembre 2014 at 4:39

    Coucou Marine! Crois moi je te comprends beaucoup à ce sujet! Dès qu’il s’agit de changer ses habitudes alimentaires, on a toujours le droit à des remarques, critiques et reflexions en tout genre de la part de nos « amis », ce qui souvent nous bloque pour le changement …

    Quand on pense au terme « végétarien » ou même « végétalien », on a tout de suite cette mauvaise image du mec un peu roots qui mange des racines, fume de la weed, porte un sarouel et des dreads. C’est super cliché mais super vrai …
    Pourtant, avec le temps et un peu de recherches, on se rend compte que ce « mouvement » n’est pas si fou qu’il en à l’air.
    Je suis pas la pour défendre le mouvement (je mange toujours de la viande!) mais je dois avouer que j’ai appris à les comprendre.
    Déjà, qui connait un mammifère qui boit le lait d’un autre mammifère? …

    A titre perso, j’ai réduit de 60% ma consommation de protéine animale (fan de burgers ..!) et j’ai tout de suite sentie la différence dans mon corps (c’est vachement égoïste de penser à mon corps et pas à ces pauvres animaux, mais pour être honnête c’est la raison principale qui m’a fait diminuer ma consommation – je voyais toutes ces « vegan » à LA ultra mince et avec une super peau, du coup pour pas mourir idiote, j’ai essayé).

    Ma peau est devenue beaucoup plus « propre », je n’avais plus aucun ballonnements, je digère beaucoup mieux et je me sens plus légère.
    Après la ou il faut faire attention, c’est trouver des sources alternatives de protéines pour ne pas être en carence et se sentir faible! Si tu veux des conseils, n’hésite pas 🙂

    Des bisous
    Caro

    • Reply Momraths 15 novembre 2014 at 7:54

      Et ben merci Caro, je suis complètement d’accord avec toi…
      Voilà je n’ai rien à ajouté tellement t’as déjà bien parlé :p

  • Reply On à plusieurs vies… | Petit Champignon de Paris 21 novembre 2014 at 6:35

    […] sens plus sereine et plus naturelle. Alors c’est pas encore gagné non plus hein j’ai d’autres petits problèmes mais je ne perçois plus du tout les choses de la même […]

  • Leave a Reply