Fashion

Mon dressing minimal et comment j’ai réussi à réduire ma consommation de vêtements

25 février 2019
tableau pinterest inspiration fashion

Depuis quelques années je suis adepte du dressing minimal et cela m’a beaucoup aidé à réduire ma consommation de fringues. Avant je n’avais jamais rien à me mettre et je portais même pas la moitié de ce que contenais mon placard. J’ai eu envie de faire évoluer ça à la naissance de ma fille. Pour plusieurs raisons, d’un point de vue écologique tout d’abord mais aussi pour me sentir mieux dans mes baskets. Moins consommer de vêtements c’est aussi se donner plus de temps à la réflexion et donc de ne pas acheter bêtement des choses que je ne porterais jamais.

Je souhaitais vous raconter comment je procède pour ne pas faire d’achats inutiles en matière de vêtements. J’ai longtemps fait n’importe quoi en terme d’achats et notamment durant les périodes de soldes. J’achetais des choses dont je n’avais pas du tout l’utilité ou encore qui ne correspondait pas du tout à mon style. Uniquement car ils étaient en réduction ! Je me souviens particulièrement d’un petit top couleur vert pomme dégoté chez Mango à moins de 5€ :

– « Oh je trouverais bien une occasion pour le porter, c’est rigolo »

WRONG ! Mauvaise réponse. Tu ne l’as JAMAIS porté, ce vert n’est pas du tout élégant et il a terminé dans un sac poubelle dans une benne à vêtements. (Et je suis vraiment pas certaine qu’il ai fini par trouver acquéreur !!)

Depuis quelques années heureusement je suis, (enfin je tente, nul n’est parfait) d’être beaucoup plus raisonnable. Je me suis créé un petit dressing minimal que j’adore, et depuis, ma vie est beaucoup plus facile le matin pour me vêtir. Avoir peu de vêtements n’est pas un problème pour moi, bien au contraire.

Tout d’abord avant de comprendre ma manière de consommer les fringues je vous explique les règles que je me suis fixée et le raisonnement que j’ai suivi…

Définir son style

Je crois que c’est Pinterest encore une fois qui m’a le plus aidé dans cette tâche. J’ai un tableau d’inspiration que j’agrémente au fil de mes trouvailles de photos des silhouettes que j’aime. L’avantage de faire des tableaux sur Pinterest c’est que ça montre une vision globale de nos coups de coeur et c’est très intéressant à analyser. Il suffit de regarder les choses qui reviennent le plus souvent et de s’en inspirer pour son propre style.

Se concentrer sur les coupes et les matières

J’ai ensuite repéré les vêtements dans lesquels je me sentais le mieux. Cela peut être une belle coupe ou une matière agréable.

Avant, je ne prêtais pas attention aux matières, maintenant la composition est la première chose que je regarde. J’ai une peau très sensible donc je privilégie le coton. L’hiver, j’ai souvent très froid donc je préfère porter de la laine, du mohair ou de l’alpaga (avec un body ou t-shirt heattech en dessous pour éviter les gratouilles et avoir bien chaud).

L’été (et en général), j’évite le synthétique qui ne m’est pas du tout agréable au contact, je préfère clairement m’offrir un chemisier en soie plutôt que 15 tops synthétiques.

Et puis une belle matière et une composition bien choisi traverse les saisons avec beaucoup plus de grâce 😉

Avec le temps je connais les coupes qui mettent en valeur ma silhouette. Le mieux étant d’aller directement en boutique pour tester plusieurs choses. À vous de voir si vous préférez y aller seule ou accompagnée. En ce qui me concerne je ne suis pas une adepte du shopping entre copines. J’aime bien prendre mon temps et être conseillée par les vendeuses. Elles sont plus neutres et connaissent leurs produits. Après un essayage si je doute encore, il m’arrive de me prendre en photo pour comparer plusieurs tenues et de regarder les clichés le lendemain avec un oeil nouveau. Ça me permet de prendre la bonne décision.

Miser aux max sur l’intemporel

De plus en plus je me tourne vers des basiques. C’est ce qui est le plus facile à porter et on s’en lasse beaucoup moins au fur et à mesure du temps. Un bon basique pourrait presque durer une vie. Un jean qui s’use avec le temps ou un beau sac en cuir qui se patine c’est même parfois plus joli que lorsque qu’il est neuf.

Je rajouterai à ce chapitre qu’il est aussi plus malin de choisir des vêtements qui vont avec d’autres pièces que l’on a déjà. Si par exemple je souhaite m’offrir une jupe, je m’assure qu’elle s’associe avec plusieurs hauts présents dans mon dressing.

Les enseignes chouchoutes

En vieillissant grandissant je suis de plus en plus attachée à des marques en particulier. Car elles ont passé le cap des épreuves ci dessus et parce que je me reconnais dans leur image. J’avoue qu’une marque bien mise en valeur peut très facilement réussir à me convaincre 😉 Ah marketing quand tu nous tiens !

Maintenant je compte sur les doigts de la main les marques chez lesquelles j’aime m’habiller. C’est aussi un gain de temps lorsque j’ai « besoin » de m’acheter quelque chose, le tour est plus vite fait !

La grande distribution

C’est bien sympa d’aller s’habiller chez les créateurs ou de choisir des vêtements de meilleurs qualités pour qu’ils durent plus longtemps mais ça coûte cher tout ça !

Oui, psychologiquement passer le cap d’un certain montant c’est difficile. L’idée évidemment n’étant pas de se mettre en difficulté financière pour s’habiller.

En revanche quand j’ai commencé à réfléchir à ma façon de consommer j’ai pris mon relevé bancaire et j’ai comptabilisé ce que j’avais dépensé en une année en fringues chez les suédois et les espagnols pour ne citer qu’eux. Et bien ça représentait quelques belles pièces chez d’autres marques plus qualitatives. J’ai donc décider d’opter pour la qualité au lieu de la quantité.

Il m’arrive malgré tout de faire parfois des achats chez H&M ou Zara. Quand c’est possible je privilégie au maximum les collections responsables. Cela fait grincer les dents des puristes, mais j’ai tendance à penser que c’est bien d’encourager les grandes marques à aller par là… J’évite donc la grande distribution mais je ne l’ai pas non plus banni surtout quand je tombe sur ce genre de collection… Il faut faire à son rythme je pense que c’est pour tout quand on change d’habitudes, l’idée n’est pas de se frustrer ou de se dégoûter sinon c’est le meilleur moyen pour récidiver !!

La stratégie de mon dressing minimal

Maintenant que je connais les matières que je préfère, les coupes qui me vont le mieux et que j’ai élue mes marques favorites je suis prête à renflouer mes placards. Mais pas n’importe comment attention !

Au risque de passer pour une maboule, j’ai décidé que je ne dépasserai pas le chiffre 5 par catégorie de vêtement par saison. Je l’ai appelé mon « chiffre d’or ». C’est à dire que j’estime (et c’est personnel) que je n’ai pas besoin de plus de 5 pantalons ou de 5 pulls différents… Je me suis basée sur les jours ouvrés dans une semaine cela me permet donc de m’habiller chaque jour et le week-end c’est lessive (nos vies sont palpitantes). En plus n’oublions pas que j’ai un enfant, donc en vrai chaque jour de la semaine est un potentiel jour de lessive ! Si mes calculs sont exacts j’ai alors largement suffisamment de vêtements 😉

À titre d’information mes catégories sont les suivantes :

  1. pantalons & jeans,
  2. shorts & jupes,
  3. robes
  4. chemises & blouses,
  5. tee-shirt,
  6. pulls & gilets,
  7. tenue d’intérieur et de nuit,
  8. sacs à main,
  9. écharpes & foulards,
  10. chaussures.

Dans chacune de ces catégories je ne dépasse donc pas les 5 articles :). Comme il y a 10 catégories j’ai donc au max pas plus de 50 vêtements incluant les chaussures dans mon dressing. C’est déjà énorme quand on y pense !

A savoir. Je parle en terme de saison. Quand on passe de l’hiver au printemps je range les grosses mailles et je sors les gilets plus fins. Ce qui n’est pas de saison et donc pas dans mon dressing actuel n’est pas comptabilisé. En revanche je garde par exemple les mêmes jeans et certains hauts 😉

Mon dressing capsule

Voici un petit aperçu de ce à quoi ressemble mon dressing.

Comme vous pouvez le constater il y a beaucoup de basique. Mes chaussures et mes vestes sont pour la plupart depuis plusieurs années dans mon placard :p. Par exemple je ne me lasse pas de ma veste en jean Levi’s que j’ai acheté il y a 3 ans en 2nde main (similaire ici) ou encore de mon ciré Petit Bateau qui est un indémodable ! Il y a en revanche plus de turn-over dans la catégories blouses et t-shirt 🙂

L’entretien

Pour que mes habits durent dans le temps je les soigne et les inspecte après chaque lavage. Comme je fais partie de ces dingues qui repasse encore, ça me permet de suivre la santé de mes vêtements quand ils sont bien étalé sur la table à repasser !! Dès que je vois un signe de fatigue ou un truc à repriser je ne tarde pas à agir. Sinon je sais que je vais l’oublier et que je ne le porterais plus jamais.

J’offre à chaque fin de saison un passage chez le cordonnier à mes souliers afin de refaire la semelle. Cela leur assure une belle vie et moi je suis ravie de les retrouver plusieurs mois plus tard en parfait état ! Pas toujours besoin de réinvestir dans une paire.

Pour mes mailles c’est plus délicat, pour certaines c’est nettoyage à la main, c’est un peu fastidieux mais je peux pas me résoudre à prendre le risque de les passer à la machine ! J’ai aussi un rasoir anti-bouloche que je passe régulièrement c’est vraiment magique ce truc !

Avant de faire un achat

Si je veux faire entrer une nouvelle pièce (qui correspond à mes critères) dans mon dressing et que j’en ai déjà 5 dans cette catégorie alors j’ai pour obligation (j’ai fais un contrat hyper réglo avec moi même) de vendre 1 ancien vêtement.

Exemple : Sezane sort une nouvelle collection capsule, j’ai flashé sur une robe, j’en ai déjà 5 dans la catégorie « robes ». Je dis au revoir à une pièce !

La seconde vie de mes vêtements

Selon le vêtement que je veux remplacer je le mets soit dans une borne à vêtement pour une association soit je le revend. Parfois je me fais des petites sessions boulimie de vente sur Vinted pour me constituer un petit pécule que je pourrais dépenser dans de nouveaux habits.

Note : D’où l’importance d’avoir choisi des produits de qualité ils se revendent plus facilement en seconde main 😉

J’ai également à côté de chez moi une boutique de seconde main où je fais aussi parfois de superbes trouvailles. J’adore particulièrement cette méthode elle me donne la satisfaction de participer à la vie de mon quartier. Et puis d’un point de vue écologique on a rien trouvé de mieux que l’économie circulaire !

Mon level de consommation

En moyenne j’achète 2 vêtements par mois. Comme je passe du temps à choisir ce que je veux acheter et que mes critères sont strictes cela me raisonne énormément. Quand j’ai un achat coup de coeur à faire alors que cela dépasse mon chiffre d’or je me pose et je réfléchis à savoir si vraiment c’est utile. Je pense à ce qu’il faut pour faire des vêtements, l’industrie du textile est l’une des plus polluantes au monde. J’essaie de ne pas céder à mes caprices !

Conclusion

Évidemment je ne suis pas un parfait exemple en la matière mais ne pas ignorer tout ça et y accorder de l’importance c’est un premier pas vers la prise de conscience. Je suis plus à l’aise avec les règles que je me suis fixée et j’espère pouvoir évoluer vers quelque chose d’encore mieux !

La société de consommation dans laquelle nous vivons est vraiment difficile à ignorer. J’ai encore du chemin pour apprendre à lutter contre ça ! Et j’avoue j’aime vraiment beaucoup les fringues !!

Comme on dit « petit à petit… ». Voilà tout ça pour dire que mettre en place cette méthode me permet de maîtriser ma consommation et me fais me sentir mieux 🙂 Et sincèrement à aucun moment je ne me sens frustrée pour m’habiller. Tout est plus simple ! « C’est juste une question d’habitude » (et bim tu l’as dans la tête ! Cadeau !!)

Et vous ? Adepte du dressing minimal ? Ça vous donne envie ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply La Boodeuse 26 février 2019 at 1:37

    Et bien je commence aussi à freiner ma boulimie de shopping. C’est dur mais je préfère également acheter de la qualité. Et puis avec nos appartements parisiens on manque vite de place.

    D’ailleurs en lisant ton article hier soir j’ai été faire un tour dans ma penderie et refais du tri. J’ai un gros sac pour Emmaus maintenant 🙂

    • Reply momraths 28 février 2019 at 2:53

      Hé hé hé le tri c’est contagieux !!

  • Reply Maïlys LD 3 mars 2019 at 12:21

    Alors si y’a une chose que je n’ai jamais vraiment triée durant mes déménagements ce sont mes fringues. Mon soucis étant que je suis une adepte du « on ne sait jamais ».

    A la fin de l’année, on déménage de nouveau et je souhaite repartir de zéro pour absolument tout. J’ai mis sur Vinted d’anciens vêtements et si ils ne sont pas vendus d’ici-là tout ira dans une benne de recyclage (ou alors chez les recyclage H&M puisque mon chéri s’habille là-bas, ça fera des réductions). J’ai juste un soucis avec le chiffre 5 (bien que ce soit mon favori) – ce n’est pas un chiffre pair alors si je devais m’en fixer un ce serai sûrement le 6. Ceci dit, je n’ai jamais été une accro du shopping, je fais très peu les magasins, y compris sur internet (juste quand j’ai besoin ou que je craque total sur une pièce).

    J’aimerai trier les pièces que j’ai déjà et garder celles auxquelles je tiens réellement (mon trop beau pull en cachemire que les parents des petits que je garde m’ont offert par exemple!). J’aimerai aussi choisir de plus belles pièces avec des matières plus nobles et plus durables.

    Je travaille avec les enfants alors c’est un métier où j’ai plus de risques de ma salir mais après tout, il me suffira de faire la lessive le weekend.

    En plus, quand t’as très peu de place dans l’appartement c’est quand même bien pratique le dressing minimalist. Par contre, mes derniers craquages chaussures remontent à fin 2017 il me semble (une paire de bottes pour trainer l’hiver avec les petits et une paire de bottines plus jolies pour les sorties par exemple).

  • Reply Lucie 20 mars 2019 at 11:40

    J’ai adoré te lire !
    Cela correspond tout à fait aux réflexions qui cheminent dans ma têtes ses dernières années, j’ai récemment fait un énorme tri et je me sens de plus en plus prête (et j’en ai envie !) à passer à un dressing minimal.
    Alors merci pour cet article qui « dé-dramatise » la chose et donne de vraies pistes pour ce lancer !

    Belle journée,
    Lucie

    • Reply momraths 20 mars 2019 at 2:33

      Ho adorable ton message merci Lucie ♡ Je suis vraiment ravie si ça peut inspirer et aider à se lancer !! 🙂

  • Reply Virginie 1 mai 2019 at 1:54

    Même philosophie pour moi depuis quelques mois… j’ai toujours fait du tri à chaque passage de saison pour donner mes vêtements à la Croix Rouge de ma ville mais c’était pour racheter beaucoup trop de nouveaux vêtements… je me suis aperçue en faisant ce tri que certains vêtements au moment où je les donnais avaient encore l’étiquette!!! J’ai donc fait le constat que je n’avais jamais porté certains vêtements et que d’autres n’étaient sortis de mon dressing qu’à de rares occasions… Alors j’ai pris la décision depuis cet automne d’acheter moins moins moins et mieux!!! Je ne vais plus sur les sites dès 7 h du matin (style venteprivée). Je cible mes achats : de beaux basics élégants (car j’aime l’élégance et le chic parsien). Je n’éprouve aucun manque car j’ai porté cet hiver 3 ou 4 pulls tout doux superbes … je vais faire mon chemin tranquillement mais je sais que c’est le bon chemin… seul bémol: c’est plus difficile pour les sacs et les shoes bravo pour cet article

    • Reply momraths 1 mai 2019 at 9:43

      Oh la la je vois de quoi tu veux parler moi aussi je me connectais sur vente privée à 7h du matin !!! Bravo aussi à toi pour tes nouvelles habitudes. Ce n’est pas facile mais l’important c’est de faire à son rythme 🙂

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Vous avez aimé cet article ?
    Si vous souhaitez être averti dès que le prochain est publié
    ♡ Devenons amis sur Facebook ♡

    Et si vous vous voulez me suivre au quotidien
    ♡ On se retrouve sur Instagram ♡
    Merci de votre fidélité !