3 jours en famille à Barcelone en février

Pour les vacances de février nous avons décidé sur un coup de tête de partir à Barcelone en famille. Quand je dis sur un coup de tête c’est vraiment ça puisque le mardi on réfléchissait à une destination et le jeudi nous étions en route pour l’Espagne !

Pourquoi Barcelone ?

Notre réflexion s’est construite autour de 3 critères. Nous voulions une ville pas trop loin pour pouvoir y aller en voiture, où on trouverait le soleil et qui soit kids friendly. Nous ne sommes pas véhiculés à Paris mais nous avons la chance d’avoir la voiture de ma grand-mère a disposition. C’est très pratique dans ce genre de moment ! Je n’avais pas très envie de prendre l’avion pour une si courte durée et distance. Donc même si Barcelone est quand même à 10h de route depuis Paris (sans compter les arrêts). C’était un bon compromis pour aller chercher de la vitamine D !

Et puis traverser une frontière c’est quelque chose qui me grise quand je pars en vacances. Entendre parler une autre langue, manger différemment, découvrir une autre architecture…

Gamine j’ai passé toutes mes vacances d’été sur la Costa Brava à 50km de Barcelone. Et pourtant j’ai dû y aller 2 fois ! C’était donc aussi l’occasion de mieux découvrir la ville avec mon amoureux et notre fillette !

Le trajet

Il y a donc plus de 1000km depuis Paris pour aller à Barcelone. Nous avons fait la route en 2x à l’aller et au retour. C’était aussi l’occasion d’aller faire coucou à la famille et à nos amis qui habitent sur la route !

Mila accepte mieux la voiture depuis quelques temps. Quand elle était bébé c’était assez chaotique car elle détestait le siège auto !! Mais aujourd’hui avec les bonnes activités, elle ne dit rien et profite du voyage. J’avais d’ailleurs rédigé un article sur comment occuper les petits pour les longs trajets, vous pouvez le lire ou le relire par ici. Et nous avons depuis quelques années maintenant un siège auto de compétition que Mila adore, je vous en parlais par ici !

L’organisation

Comme pour chacun de mes voyages, mon premier reflex c’est d’aller acheter le guide de la ville. Je suis fidèle au Cartoville depuis des années. C’est un petit format, à petit prix, avec de bonnes adresses et les cartes par quartier. Rien de plus pratique !

Aussi j’avais noté plusieurs adresses avant de partir. En visitant des blogs ou en cherchant sur Insta, Internet est vraiment une mine d’or ! Si ça vous intéresse vous pouvez retrouver les adresses que j’ai relevé en me suivant sur l’appli Mapstr (pseudo @pititchampignon).

En revanche je n’avais pas prévu de programme. Je m’étais dit que nous nous promènerons dans les quartiers au gré de nos visites. J’avais tout de même prévu 3 visites que j’avais absolument envie de faire. Je suis heureuse car nous avons pu réaliser mes souhaits !

Le choix de l’hôtel

Je passe toujours par Booking pour faire mes réservations d’hôtels. Je lis attentivement les avis voyageurs et j’ai rarement été déçue. Ce que je trouve pratique c’est que la plupart du temps on peut annuler la réservation jusqu’au jour du départ. On ne sait jamais ce qui peut arriver et ça me rassure beaucoup d’avoir cette option !

Nous avons donc séjourné au El Avenida Palace qui proposait des tarifs très intéressant à ce moment là et qui est super bien placé dans le coeur du quartier Eixample. De plus il avait une super note et j’ai vu que les Beatles y avait dormi en 1965 ! La classe non ? Il y a une suite à leur image si ça vous intéresse 😉

Et dernier point super chouette, c’est le roof top avec vue imprenable et piscine ! Il était écrit lors de ma réservation que la piscine était fermée l’hiver et en faites non. Elle était ouverte et chauffée ! On a vraiment regretté de ne pas avoir pris nos maillots de bain !

On a été super bien reçus par le personnel très gentil et dévoués. Nous avons profité un matin du buffet petit-déj qui était très bien. Ah et quand vous réservez pour 3 avec un enfant. Vous avez le droit à un lit plus large que long !! Hyper confortable !

Bref je vous recommande El Avenida Palace si vous prévoyez d’aller à Barcelone ! En revanche sachez qu’il n’y a pas de parking dans l’hôtel. Mais un parking public très bien sur le trottoir d’en face.

Jour 1 – La Casa Batlló, Barri Gòtic et La Barceloneta

Nous avons commencé notre première journée à Barcelone par la visite de la fabuleuse Casa Batlló (on prononce Balio). L’une des choses que j’avais le plus envie de découvrir après avoir vu de si jolies photos sur les réseaux. Je n’ai pas été déçue, quelle merveille ! La casa a été entièrement rénovée par l’architecte Antoni Gaudí en 1904.

C’est incroyable à voir, tout est si beau. La maison a été imaginé autour de l’univers marin : des écailles sur les colonnes, de la céramique en dégradé de bleus, des formes douces et courbes qui font penser aux vagues… La visite se fait comme dans un rêve, j’ai adoré parcourir les lieux et m’imprégner de cet univers si particulier.

Un vidéo-guide est disponible pour la visite, il est très bien fait. C’est en fait un smartphone que vous pouvez diriger à différents endroits de la maison pour profiter de la réalité augmenté. Mila a adoré le concept ! Des petits poissons nageaient au plafond et d’autres animations apparaissaient ici et là selon la pièce visitée. Super ludique pour les kids et très intéressant pour les plus grands !

Pensez à prendre vos billets en avance pour éviter de faire la queue 😉

Après cette visite onirique nous avons décidé de partir vers la mer en passant par le quartier gothique. Nous avons déambulé au hasard des ruelles. Mila a couru après les bulles géantes qu’un monsieur soufflait sur la place devant la Cathédrale. Sur la route j’ai croisé l’adorable boutique Konfetti Kids qui propose une belle sélection vêtements, jouets et déco pour les petits ! Et après avoir traversé le port nous sommes arrivés à Barceloneta.

Comme on a apprécié s’assoir dans le sable et manger des tapas en terrasse… Nous nous sommes installés chez Tapa Tapa, il devait être 15h, des vrais espagnols ! Mila a récolté quelques galets et nous avons profité de l’air marin. Il faisait doux, il y avait pas mal de vent mais cette petite pause à la plage nous a reboosté !

Pour finir la journée en remontant vers le port, nous avons remarqué qu’il y avait le chapiteau du Cirque Raluy qui était dressé. Et comme parfois les étoiles s’alignent : le spectacle commençait dans moins de 10min ! Ni une ni deux, nous avons pris des billets et Mila a pu assister à son premier cirque. C’était parfait. Un cirque sans animaux avec des artistes formidables, nous avons passé un excellent moment !

Nous avons testé ce soir là une Paëlla dans le quartier gothique qui ne m’a pas laissé un souvenir de folie. En revanche la veille à notre arrivée nous avons dîné au restaurant La Colosal et c’était très très bien je vous le recommande !

Jour 2 – Montjuic, Fondation Joan Miró et Pavillon Mies Van Der Rohe

Nous avons bien fait de nous rendre à la plage la veille car ce jour là il faisait gris. Un temps à faire des musées ! J’avais hâte de découvrir la fondation Joan Miró perchée en haut du Montjuic. Malheureusement le funiculaire ne fonctionnait pas ce jour là donc nous y sommes allées en bus.

Ce fut encore une visite très kids friendly. Mila a beaucoup aimé regarder les tableaux de Joan Miró, elle racontait ce qu’elle voyait c’était très amusant. À la moitié du musée il y a tout un espace pour les enfants, afin qu’ils puissent faire des constructions en Kapla et reproduire ou inventer leur oeuvre à la façon de Miró avec des aimants colorés. Egalement la fin de l’exposition il y a des tables avec des crayons de couleurs et des pages de coloriages à disposition pour laisser une trace de son passage.

Ces diverses activités tombaient pile au moment où Mila commençait à tourner en rond. Oui les musées c’est sympa mais c’est quand même long au bout d’un moment ! Cela nous a donc permis de faire des pauses ludiques !

Pensez aussi à prendre vos billets en avance 😉

À la fin de l’exposition nous avons mangé sur place. Il y a un restaurant qui permet de profiter encore un peu du bel espace et de la jolie vue. Puis nous sommes parties vers la MNAC le musée national d’art Catalan, que nous n’avons pas visité. On s’est juste assis sur les marches pour profiter de la vue imprenable sur Barcelone et sur le Mont Tibidabo (oui les fans qui ont saisi la référence, il existe !!)

Il y avait un artiste qui jouait de la musique, Mila était subjuguée. Elle lui faisait des standing ovation à chaque morceau en criant bravo et en applaudissant aussi fort que possible. Alors on est resté un petit temps car c’était bien agréable !

Puis nous avons emprunté les escaliers pour descendre voir le Pavillon Mies Van Der Rohe. Visite que j’avais repéré en amont également.

Le pavillon est une reconstitution de celui présenté par l’architecte lors de l’exposition internationale de Barcelone en 1929. L’espace est tellement inspirant et reposant. On ne fait le tour qu’en quelques minutes mais on pourrait y rester un moment à rêvasser en regardant les reflets du ciel et du marbre dans l’eau… Un peu comme je le fais sur la photo plus bas 🙂

Il n’y avait personne et on a pris nos billets sur place. Mais j’ai vu que sur ce site c’était quelques € moins chers 😉

Nous avons ensuite pris l’apéro en terrasse et nous sommes retournés à notre hôtel qui nous a conseillé un très bon resto le Taller de Tapas.

Jour 3 – La Sagrada Família et le quartier de Gràcia

Pour cette dernière journée ensoleillée nous nous sommes dirigés à pieds vers le plus grand bâtiment de Barcelone. J’ai nommé la Sagrada Familia. Cela nous a permis de passer devant une autre oeuvre de Gaudí, la Casa Milà (évidemment). Nous avons juste admiré la façade, qui est bien moins impressionnante que la Casa Batllò. Mais qui reste tout de même étonnante à voir. Cette architecture est tellement singulière et en même temps elle se fond parfaitement dans la ville…

Puis nous avons pris un petit déj’ chez Bristol Gastropub et nous avons filé pour ne pas manquer notre visite. J’avais tout comme les autres visites pris nos tickets en avance. Pensez que c’est le lieu le plus visité de toute l’Espagne, il y a foule et il faut donc respecter des créneaux horaires pour y entrer.

C’était complètement fou à voir, cette basilique est de loin la plus impressionnante qu’il m’ait été donné de voir ! Le plus fou c’est qu’elle est encore en construction. Les travaux ont débuté en 1882 et ils seront achevés en 2026. Antoni Gaudí à consacré la fin de sa vie à ce projet. Ses plans étaient même pensés pour être compris par n’importe quel architecte qui prendrait le relais à sa mort. Aujourd’hui, Gaudí repose dans la crypte de la basilique.

J’ai particulièrement apprécié l’audio guide qui explique de nombreux détails pour comprendre la structure. Comme ces colonnes qui s’élèvent vers le plafond à la manière d’un arbre, la pierre (la plus résistante au monde) est taillée pour ressembler à des racines. Aussi Gaudí a pris garde à ce que la plus haute tour de sa création ne soit pas plus haute que la montagne du Montjuic. Selon lui, l’oeuvre humaine ne devrait pas dépasser l’oeuvre de Dieu.

Ce qui rend l’intérieur aussi reposant c’est la lumière incroyable qui traverse les vitraux. Dans les tons jaunes, orangers plutôt chaud d’un côté et vert bleuté plutôt froid de l’autre. Lorsque les deux se croisent cela forme un artifice de couleur. Nous avons eu la chance de visiter la basilique un jour de soleil et à midi pour bénéficier de la plus forte luminosité, c’était somptueux ♡

À l’issu de cette visite il était l’heure de se nourrir. J’avais noté un restaurant situé à côté de la Sagrada, le Restaurant Singular. Où nous avons dégusté encore d’excellentes tapas ! À ce propos je ne vous ai pas fait mon top 5 de mes tapas favorites, c’est parti :

  1. Pan con tomate. Du pain frotté à l’ail et à la tomate, servi avec un filet d’huile d’olive. Le régal, un classique malheureusement impossible à refaire chez soi. On a clairement pas les mêmes matières premières !!
  2. Patatas Bravas. Des pommes de terre avec une sauce épicée absolument délicieuse !! Les pommes de terre sont toujours si fondantes (pareil, on a pas les mêmes chez nous !!)
  3. Croquetas. Celles fourrées au fromage Cabrales, mamamia !!!
  4. Tortillas de Patatas. C’est une omelette au pomme de terre, sans doute un de mes repas préférés. On en cuisine parfois à la maison, c’est si bon !
  5. Ensaladilla Rusa. La salade russe, à base d’oeuf durs, de pomme de terre, de petits pois, carottes, poivrons et thon mélangé avec une mayonnaise maison. Il y a plusieurs recettes selon les restos !

Après avoir repris une bonne dose de patatas (le problème avec les tapas, c’est que l’on devient vite fou et que l’on en prends trop !!) On est donc parti le ventre repu dans le quartier de Gràcia. C’est un super quartier qui doit être très chouette le soir car j’ai repéré de nombreux restos et bars sympa !

Tout comme les jours précédents on s’est un peu laissé porté par le vent, en découvrant les jolies ruelles. Nous sommes passés devant la Casa Vincens une autre oeuvre de Gaudí, puis nous avons repris la route de notre hôtel.

Je n’ai pas de photos de cette partie de la journée, on a flâné tranquillement et j’ai profité de l’instant. Sur la route nous avons croisé une épicerie et on en a profité pour prendre du Rioja (vin rouge), des patatas fritas (chips) et une boîte d’olives fourrés aux anchois pour faire un petit apéro Espagnol à notre retour en France ! J’ai regretté ne pas avoir pris de glacière j’aurais bien embarqué un peu de fromage aussi !

Mes conseils pour partir avec un enfant de 4 ans à Barcelone

  • Ne prévoyez pas un programme trop chargé, seulement les grandes lignes. Cela vous évitera d’être frustré si vous n’arrivez pas à tout faire 😉
  • Barcelone se visite très bien à pieds, j’avais choisi l’hôtel El Avenida Palace qui est central pour ne pas avoir à prendre trop les transports. Néanmoins pour les grandes distances n’hésitez pas à emprunter le bus ou métro qui est très bien desservi dans la ville. Vous pouvez prendre une carte de 10 voyages que vous pouvez composter pour plusieurs personnes !
  • N’oubliez pas la poussette ! J’ai hésité à la prendre mais on ne regrette pas de l’avoir prise !! Comme nous avons choisi de marcher la plupart du temps, Mila pouvait se reposer de temps en temps et c’était pratique.
  • En arrivant faites un stop dans une épicerie pour acheter de quoi grignoter pour les promenades ou quand le temps se fait long. Je ne me déplace jamais sans la gourde d’eau de Mila et son petit sac isotherme.
  • Prévoyez également un sac d’activités avec des feutres, un cahier de coloriage, des petits jouets… Pour attendre au restaurant (bien que les restos n’ont ont souvent donné un petit kit d’occupation pour Mila !) ça peut toujours servir pour certains lieux moins équipés ou même lors d’une visite si votre enfant s’ennuie.
  • Soyez à l’écoute de votre petit. On peut vite s’énerver en voyage, avec la fatigue et le stress. Mais si vous voyez qu’il fatigue et qu’il n’a pas forcément envie de faire quelque chose, faîtes une pause dans un parc, ou pensez à faire des activités aussi pour lui. Mettez vous à sa place ce n’est pas toujours rigolo de suivre les parents pour faire des trucs de grands 😉 Tout le monde passera un meilleur moment !

Et voilà pour nos vacances à Barcelone ! J’espère que cet article vous aura intéressé et peut être vous donnera envie d’évasion pour vos prochaines vacances ? N’hésitez pas à me poser vos questions en commentaire, je suis toujours ravie de vous répondre !

À bientôt !

3-jours-en-famille-a-barcelone-espagne

Cet article contient des liens affiliés, pour en savoir plus rendez-vous sur cette page.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.