Un bébé pour l’automne ! Résumé de mon 1er trimestre de grossesse ♡

Bonjour à tous !!

J’ai l’immense joie de vous partager aujourd’hui ce petit secret que l’on gardait bien au chaud ces derniers mois… À l’automne un bébé viendra agrandir notre famille ♡ Ce tout petit bébé confiné au carré est déjà inondé d’amour. Nous sommes si heureux et impatients de rencontrer ce petit être prévu pour début Octobre, 5 ans tout pile après la naissance de Mila…

Si vous me suivez sur Instagram vous êtes déjà au courant depuis quelques jours et je souhaitais agrémenter cet article avec le résumé de mon premier trimestre de grossesse. Comment je me sens depuis que le mot « enceinte » est apparu sur la petite fenêtre du test de grossesse, mes envies diverses, ma forme et mon moral mais aussi comment s’est déroulé l’annonce à Mila et à notre famille, et puis bien sur, comment se passe la vie en confinement lorsque l’on est enceinte !

Bonne lecture à tous !

La découverte…

C’est au tout début du mois de Janvier que ma grossesse a débuté. Nous avons beaucoup de chance car comme pour Mila c’est arrivé très vite. Un jour, au réveil Mila me regarde et me dit « oh il y a un bébé dans ton ventre ». À ce moment là je ne savais pas, je savais que c’était possible mais il était encore beaucoup trop tôt pour le dire. Et pourtant…

Je suis partie quelques jours à Londres, et c’est là bas que j’ai ma première intuition. C’est bizarre, je ne me sent pas comme d’habitude. Je n’ai pas de nausées, simplement j’ai la sensation que quelque chose est en train de changer. J’y pense sans cesse et je suis sûre de moi sans vraiment savoir pourquoi… La semaine suivante, 1er jour de retard de règles. Je ne m’emballe pas et je préfère attendre le lendemain. Le midi je déjeune avec 2 amies, sur la route je me sens nauséeuse et essoufflée. Je sens mon rythme cardiaque différent. C’est un jour où il fait grand soleil et les rayons tapent sur mon ventre, je me souviens avoir souri tout le chemin, je me sentais très heureuse…

Le lendemain, mes règles ne sont toujours pas là, au réveil j’ai mal aux seins, j’ai des crampes d’estomac et même la nausée. Il n’y a plus vraiment de doute, il se passe quelque chose ! Mon amoureux part accompagner Mila à l’école. Je pars après lui pour me rendre à la pharmacie. Arrivée à l’officine c’est un sketch : je dois éviter à deux reprises 2 personnes que je connais ! Je me cache dans les rayons en me relevant de temps en temps pour vérifier que le champs est libre. Une pharmacienne vient me demander si tout va bien. Avec le recul j’imagine que la scène devait être assez cocasse !! Mais il était hors de question que je fasse l’achat d’un test de grossesse devant une connaissance alors que même le futur papa ne sait pas que je suis là.

Une fois le test acheté je rentre à la maison, mais je me sens tellement faible que je m’allonge dans le canapé et fait une sieste d’1h. À mon réveil, je fais le test. Les minutes qui s’écoulent paraissent si longues… Alors je ferme les yeux et je compte jusqu’à 60, j’ouvre les yeux et enfin, le mot enceinte est apparu. Ça y est, c’est officiel, une nouvelle histoire commence ! Mon copain travaille depuis chez nous, j’attends qu’il termine son rendez-vous téléphonique. Je me pelotonne dans un plaid encore toute fatiguée mais le sourire scotchée au visage. J’attends qu’il vienne s’assoir à côté de moi et puis je lui présente le test, on sourit, on rigole, on s’embrasse, et nous voilà à nouveau parti dans la joyeuse attente des 9 mois ♡

Les nausées et compagnie

Tout comme pour Mila, les premiers mois sont fatigants. Je fais beaucoup de sieste. Tous les soirs je m’écroule de fatigue devant un film ou une série. Le plus difficile c’est le matin quand j’ai beaucoup de vertiges, il faut que je me lève tout doucement pour ne pas tomber. J’ai aussi quelques nausées. J’ai des rendez-vous un peu partout dans Paris et je fais pas mal de marche, alors dès que je rentre chez moi je suis bonne pour faire la sieste !

Un vendredi fin janvier je ne tiens pas debout, j’ai mal au ventre, j’ai de la fièvre, la migraine et je tousse… Je me sens si mal que je ne peux pas accompagner Mila à l’école. Son papa est en déplacement pro et ce n’est pas facile à gérer. Heureusement j’ai pu compter sur un ami pour venir m’aider. Je consulte un médecin via l’appli Livi qui me conseille d’aller faire prendre ma tension dans une pharmacie et d’aller aux urgences si ça ne va pas mieux. Ma tension est basse, mais pas inquiétante selon la pharmacienne.

Le lendemain, je ne suis pas plus en forme et la fièvre ne tombe pas. Toujours seule avec Mila c’est ma belle-soeur cette fois ci qui vient m’aider. Après avoir téléphoné aux urgences on me suggère d’aller aux urgences gynécologiques, je me mets donc en route. Je me sens si faible. Les 4h d’attentes sont un calvaire, j’ai juste envie de m’allonger et dormir…

Une interne me reçoit enfin, elle me demande si je reviens de Chine. Le coronavirus est arrivé en France depuis peu. Je lui explique mes symptômes et elle me donne un masque par précaution. Puis elle me fait une échographie, la toute première. Il y a déjà un coeur qui bat, je suis toute chamboulée par cette première rencontre imprévu ♡. Bébé va bien mais on soupçonne une grippe. Alors on me fait le test, mais au labo ils font une erreur et cela restera donc un mystère !

On me fait également un test pour contrôler la Listeria mais les résultats n’arriveront que quelques jours plus tard, alors on me donne un traitement et je rentre chez moi. Finalement, je n’ai pas la Listeria mais un taux de globules blancs élevés. Après une nouvelle prise de sang de contrôle une semaine plus tard, rien à signaler. On ne saura jamais ce que j’ai eu, en revanche j’ai été mal pendant près de 2 mois tellement ce truc m’a affaibli.

L’annonce à Mila et la famille

Nous profitons de nos vacances en Espagne pour annoncer la grande nouvelle à Mila. On a eu la bonne idée de filmer, on ne s’attendait pas à une réaction pareille ! Mila a été tellement drôle et mignonne. Elle nous a dit qu’elle nous aiderait avec le bébé, puis elle m’a demandé si elle pouvait dire un secret à son petit frère ou sa petite soeur, elle s’est approchée de mon ventre et lui a dit « je t’aime ». C’était tellement émouvant et attendrissant, évidemment, j’ai pleuré !

Nous avons ensuite annoncé la nouvelle à la famille et aux amis proches au fur et à mesure qu’on les voyaient. Nous n’avons pas attendu le 3ème mois. Déjà pour Mila nous avions procédé de cette manière, cela nous allait bien comme ça. La plupart du temps c’est Mila qui se charge de l’annonce. Nous avons vécus de nombreux moments forts en émotions ♡

Et puis le confinement est arrivé très vite, et certaines annonces ont dû être faites par téléphone. C’était frustrant mais c’est comme ça !

Enceinte durant le confinement

Lorsque le Covid-19 commence à se propager je suis vite inquiète. Je prends toutes les mesures très au sérieux. Je me confine dès le samedi 14 mars. Et je passe une première semaine très angoissée, pour mes proches, pour mon bébé. Je pleure beaucoup et je broie du noir.

Le 19 mars je fais l’échographie du 1er trimestre toute seule, je suis triste de ne pas avoir le papa avec moi. Mais je comprends les règles et je les suit à la lettre. La sage-femme me rassure, et bébé va super bien. Il fait même un super spectacle, après avoir attendu qu’il se réveille il nous fait la démonstration d’une petite galipette et même un petit coucou de la main. La sage-femme me dit « il est très sympa ce bébé » ♡ Je suis en larmes en écoutant son coeur battre. Malgré cette situation invraisemblable, je porte la vie et cela me donne beaucoup de courage pour la suite.

Les rendez-vous médicaux se font donc sans le papa pour le moment. Les prises de sang également (je ne suis pas immunisée contre la toxoplasmose), et j’ai rendez-vous à la maternité pour l’inscription ce mois-ci et j’irais seule. Bien sur, tous les cours de préparation à l’accouchement sont annulés. Il y a plusieurs options en ligne et je trouve ça super d’avoir cette alternative ! Bref on s’adapte et tout cela n’est pas si grave. C’est simplement différent…

Aujourd’hui, on est en bonne santé, et c’est tout ce qui compte. On profite d’être en famille et de devoir vivre au ralenti. Dans ce malheur on a la chance de pouvoir lever le pied et de pouvoir prendre soin de nous, autant en profiter.

Mes envies des premiers mois

J’ai plein d’envies différentes pour cette grossesse, contrairement à quand j’attendais Mila. D’ailleurs je trouve ça rigolo de pouvoir comparer. On dit souvent qu’aucune grossesse ne se ressemble. Là je dirais que c’est sensiblement pareil. À part pour la santé et les envies du coup. Ah et si, j’ai pris beaucoup plus vite du ventre ! La mémoire du corps est incroyable. Le premier mois je ne fermais déjà plus mes jeans ! Et actuellement au début du 4ème mois, j’ai la taille du ventre que j’avais à 7 mois de grossesse pour Mila !!

Mais revenons à mes envies, très diverses et plus ou moins healthy.

  • Janvier je mange avec addiction des fraises Tagada, des Kinder Bueno, des figues séchées, des cornichons, de la Volvic citron et du fromage !
  • Février c’est smoothie framboise (vive les fruits surgelés en plein hiver !), des biscuits Prince trempé dans du lait d’amande, des mini Chavroux, des Balisto fruits rouge et toujours des Kinder Bueno !
  • Mars je raffole d’un avocat servi avec un filet d’huile d’olive et de brocolis trempés dans du Boursin !

Ça me fait rire de relire mes notes pour vous raconter tout ça ! J’avais déjà oublié certaines choses (hello le baby brain !) Avec le confinement je ne peux plus être aussi exigeante dès que je veux quelque chose de spécial, enfin hier quand mon amoureux est allé faire les courses j’ai demandé une petite folie : un sachet de bonbons qui pique (que j’ai déjà pratiquement terminé !!)

Comment je me sens et mon moral

Je vais bien, j’adore être enceinte. Je savais qu’après Mila j’aurais un autre enfant. J’aime beaucoup cet état et je m’épanouie pleinement durant cette période. Au risque de paraître gnangnan, devenir et être maman c’est vraiment le plus beau rôle de toute ma vie. Je chérie cette chance de pouvoir porter la vie, je suis tellement reconnaissante que l’on soit tous en bonne santé.

Mon moral est donc globalement au beau fixe, bien sur dans la conjoncture actuelle j’angoisse pour ma famille et du monde dans lequel mes enfants vont grandir. Mais j’y vois aussi beaucoup d’espoir et d’amour et je me raccroche à tout ça ♡

Je profite aussi de chaque moment car je sais que cette grossesse passera très vite. Je profite de tous les instants, je caresse mon ventre sans arrêt et puis le confinement me permet de passer du temps privilégié avec Mila. Tous ces moments sont tellement précieux…

Je suis ravie de pouvoir partager tout cela avec vous. Suite à mon annonce sur Instagram j’ai reçu des centaines de messages d’amour, j’ai vraiment beaucoup de chance. Merci à vous et merci la vie ♡

Je porte une robe pull Claudie Pierlot (ancienne co’) et une robe Búho (ancienne co’). Les cartes étapes grossesses viennent de chez Mathilde DB.

Cet article contient des liens affiliés

6 comments

  • Quand j’ai vu la nouvelle sur ton Insta j’ai affiché un sourire, c’est le genre de nouvelle qui fait tellement du bien surtout en cette période !
    Et cet article est tout aussi léger, c’est un réel plaisir de lire votre nouvelle aventure.
    Le confinement te permet au moins de rester au calme et à te reposer, même si tu as Mila.
    Encore toutes mes félicitations !

    (Sharlay88 sur Insta)

  • Je ne vous connais pas c’est sûr, mais en vous suivant sur Instagram, vous n’êtes pas non plus une totale inconnue et je prends plaisir à avoir des nouvelles de vous et de votre petite famille. Ma filleule dont je suis proche a une petite Mia de l’âge de votre Mila, aussi je m’intéresse encore davantage à vos publications…..Et là, j’ai été ravie de lire la bonne nouvelle que vous annoncez et vous adresse toutes mes félicitations. Je viens de lire avec intérêt ce résumé de vos trois mois de grossesse. C’est un très joli article que vous avez écrit et qui prend encore plus de sens eb cette période délicate….. Je vous souhaite le meilleur pour cette grossesse…

  • Les enfants sont incroyables, ils sentent tellement plus vite que nous ! Une de mes meilleures amies est enceinte aussi, et en tant qu’auxiliaire de puériculture on sait que les mamans ont très souvent un ventre qui grossi beaucoup plus vite pour la deuxième grossesse. Elle est enceinte de 2 mois et je crois qu’elle a le même ventre que quand elle attendait sa plus grande mais à 4mois… Ses deux enfants auront aussi 5 ans d’écart. La grande étant née début d’avril et son deuxième arrivant fin novembre. Les cartes étapes sont superbes. Encore toutes mes félicitations, j’ai hâte de savoir quel prénom vous aurez choisi (quand vous déciderez de l’annoncer bien sûr), j’aime tellement le prénom Mila ! J’ai été ravie d’apprendre ta grossesse, même si j’ai l’impression que tout le monde est enceinte en ce moment sauf moi. 😛

  • Comme tu es belle, la grossesse te va à ravir. Je suis tellement contente de revenir à temps pour suivre ta jolie aventure où l’on sent déjà tant d’amour… félicitations !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.